• 1 $ = 3.5625 ₪

    |
  • 1 € = 1.171 $

    |
  • 1 € = 4.1719  ₪

  • Comment vendre un bien immobilier ? JERUSALEM IMMOBILIER 026786595
    Ajouté le 01/05/2018 à 8h44

    La vente d’un appartement n’est jamais chose facile, il
    vaut mieux réfléchir avant de se lancer !



    1.  La petite annonce



    Aucun propriétaire
    ne pouvant faire lui-même une véritable campagne de communication sur les bons
    supports sans que cela ne lui coûte temps, argent et énergie, l’aventure est
    souvent source de stress et moins rentable que le classique passage par l’agent
    immobilier. En effet, un propriétaire ne pourra jamais avoir accès à un
    potentiel d’acheteurs aussi vaste qu’une agence bien insérée dans un réseau
    local, ni créer une compétition entre acheteurs et sera toujours peu crédible
    face à un acheteur, et surtout sa négociation sera beaucoup plus
    délicate. Mais bien qu’épuisé et souvent déçu du résultat, il sortira de
    cette aventure fier d’avoir vendu seul !



     



    2.   la vente
    avec enchères libres



    Le vendeur fait une publicité sur plusieurs supports avec
    vente au plus offrant, fixant un seuil de départ. Parfois pratiquée en Israël, cette
    méthode permet de se rendre compte de la réalité du marché mais est généralement
    décevante. Les Israéliens ont tendance à penser que le prix de base indiqué est
    encore sujet à négociation et le vendeur n’ayant pas fait une véritable
    campagne publicitaire, il se retrouve avec 2 ou 3 offres ridicules. 



     



    3.  la vente au
    cadran.



    Pas encore pratiquée
    en Israël car il n’y a pas vraiment de notaire à la française dans le cadre des
    transactions immobilières. En France certains cabinets utilisent régulièrement
    cette technique d’enchères inversées avec un prix de départ fixe et une baisse
    de prix toutes les 30 secondes pendant 20 minutes, l’offre la plus élevée étant
    celle retenue. Cette technique permet de vendre le bien au prix du marché
    rapidement, les enchérisseurs ayant visité la propriété auparavant, et ayant déjà
    été enregistrés auprès du notaire avec justificatifs de financement et garanties.
    Impraticable donc en Israël, mais amusant à suivre en France sur kadran.com.



     



    4.   La vente en viager



    Elle n ‘existe pas
    encore en Israël, de même que la location-vente.



     



    5.   La vente par
    loterie



     Tout aussi illégale en Israël qu’en France,
    contrairement aux Etats Unis, cela n’a pas été essayé ici. La parade qui avait
    été trouvée il y a quelques années en France avec l’appellation « jeu
    concours » avait incité un certain nombre de vendeurs à vendre des billets
    pour faire gagner leur maison de manière légale, ‘le gagnant étant désigné par
    la sagacité de ses réponses’. Car si la loi française punit d’emprisonnement
    les tombolas pour les biens immobiliers, il suffit d’intégrer des questions à
    ce « jeu » et de prévoir une possibilité de remboursement pour
    pouvoir le légaliser. Mais pour que le vendeur soit gagnant il doit vendre un
    nombre important de billets, ce qui n est pas si simple. On se souvient du cas
    de cette maison à la vente en Ardennes en 2014, où finalement les vendeurs
    avaient préféré renoncer au dernier moment, choisissant de rembourser les
    billets et perdant ainsi tous les frais engagés  car ils n avaient réussi à vendre que 5.000
    billets alors qu’ il en fallait 150.000 pour atteindre le prix de
    l’estimation !



     



    6.  S’adresser à un
    bon agent immobilier



    Il est essentiel
    de respecter un certain nombre de règles universelles :



    -   Bien
    choisir la période de mise sur le marché du bien.
    Un appartement avec jardin
    ou terrasse se vendra mieux aux beaux jours que sous la pluie!



    -   Préparer
    son appartement avant la mise sur le marché 
    : sans avoir besoin de
    se lancer dans un veritable home staging, un simple exercice de bon sens sera
    efficace. Un coup de peinture, une réparation des portes, un vrai rangement,
    une dépersonnalisation simple permettront au visiteur de se sentir chez lui des
    sa première visite.



    -   Bien
    réfléchir au prix demandé
    : il vaut mieux un prix attractif pour créer une
    compétition entre acquéreurs plutôt que de revoir son prix et son moral à la
    baisse toutes les 2 semaines.



    -   Mettre
    en place une stratégie de vente
    avec plan de communication et mise en valeur du bien,
    en étant de véritables partenaires dans cette entreprise.



    Avant de vous précipiter sur la rédaction d’une petite
    annonce, il vaut donc mieux prendre quelques jours de réflexion, questionner les
    professionnels, vous munir de tous les documents relatifs à votre appartement
    et seulement ensuite décider de votre stratégie de vente.


Voir toutes les actualités

© 2016 Jerusalemimmobilier.com - Tous droits réservés - Concept by Immobilier.co.il & Powered by VdeDesign | Marketing digital by Publicite.co.il